Accueil > Actualité > conférence "Handicap et vie quotidienne"

conférence "Handicap et vie quotidienne"

Publié le 07/03/2018 à 13:50

 

Mme Thérèse RABATEL  adjointe au Maire de Lyon : déléguée à l'égalité femmes-hommes et aux personnes en situation de handicap. Elle a répondu aux questions sur :

  • l’accessibilité mise en place,
  • les logements sociaux,
  • les engagements de  la ville de Lyon qui a reçu  cette année à Bruxelles le 1er prix européen de la ville accessible.

 

Oumy FALL, paraplégique depuis l’âge de 19 ans suite à un accident.  Elle parle de son parcours avec :

  • les études qu’elle a continuées,
  • La rééducation qu’elle pratique depuis longtemps et sans laquelle elle n’aurait pas pu pratiquer de sport,
  • l’emploi qu’elle occupe actuellement suite aux refus, liés à son handicap, qu’elle a subi quand elle cherchait un poste dans sa branche,
  • l’indépendance qu’elle a acquise,
  • le sport qu’elle pratique de façon intensive : le basket en fauteuil. Elle fait partie de l’équipe de France et a participé en 2016 aux JO de RIO.  Son rêve est de continuer ce sport afin de participer aux prochains JO de 2020.

 

Marie Claire DELPON, membre du club Lyon Tête d’Or, atteinte d’une Sclérose en Plaques : maladie inflammatoire du système nerveux central qui détruit la gaine de myéline sous forme de plaques disséminées au niveau du cerveau et de la moelle épinière, ce qui entraîne un trouble de la conduction de l'influx nerveux donnant des pertes de la motricité, de la vision, de la sensibilité. Elle parle de la maladie avec :

  •  sa découverte et les difficultés qu’elle a eues d’en accepter les contraintes et d’en parler. Le club Lyon Tête d’Or, en voulant comprendre et agir, lui a donné plusieurs fois l’occasion de s’exprimer, ce qui l’a beaucoup aidée.  
  • son évolution au fil des ans avec l’obligation de vivre, depuis 10 ans, en fauteuil roulant, sans savoir ce que sera demain.
  • L’incompréhension du monde du travail qui lui a valu des critiques importantes. Malgré cela elle a réalisé son objectif initial : travailler jusqu’à l’âge normal de départ à la retraite,  
  • L’espoir de continuer à vivre en voyant grandir ses petits-enfants, et en continuan à voyager.

 

Les témoignages ont permis de montrer qu’il est possible de réaliser des objectifs malgré la maladie et le handicap.

Les échanges entre les étudiants, les professeurs et les invités ont été riches et émouvants. Ils ont permis aux étudiants d'appréhender de façon concrète les difficultés et les besoins de la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et les réponses que leur apportent nos politiques locales. Mais au delà de ces difficultés, c'est une belle leçon de vie et de courage qui leur a  été transmise. Beaucoup en sont sortis remotivés dans leur projet professionnel.

 

 

 

 

Retour à l'accueil